LIBRE EXPRESSION : Annecy : samedi 09 Octobre – 14h – Pâquier

Cet article est proposé en Libre Expression.

Il n’engage pas Librinfo74 et reste de la responsabilité de son auteur.

 

La météo est à la baisse…

Ce samedi, environ 1 300 personnes maximum. Il reste un noyau constitué et moins varié. Au-delà de la partie commune sur le non passe sanitaire, certains sont pour la libertés des vaccinations, et d’autres absolument contre. Les contenus posés derrière le mot « libertés » sont très différents.

Sont représentés essentiellement :

J’ai déjà développé des regards sur ces groupes dans des articles précédents.

* la partie « Savoisienne » possiblement avec différents groupuscules : ceux qui sont monarchistes et ceux qui sont républicains ; ceux qui regardent l’autonomie totale et ceux qui se voient rester associés à la France avec des prérogatives spécifiques.

* la partie «Dignitas » (erreur signalée par Bernard D : Il s’agit de Civitas ! Dignitas étant plutôt du côté lumière et respect de la dignité et choix individuels des personnes) Civitas qui sont des catholiques classés dans la mouvance extrême-droite.

* la partie républicaine laïque avec « Les résistants – CNRR »

* la partie plus fluide de la population, ceux qui n’ont pas de banderoles, pas de tracts, et qui viennent pour leurs convictions liées au moins à une partie de ce qui est revendiqué dans la manifestation. Cette partie là  serait-elle celle qui diminue le plus ?

Cette fois-ci, deux nouveautés :

1/ L’orateur propose que les personnes se rallient à leur appartenance géographique. Trouvons-nous, reconnaissons-nous sur un même secteur pour mieux pouvoir agir au quotidien, se retrouver pour le soutien mutuel et la préparation concrète d’actions. Des pancartes sont prévues, il reste à indiquer les localisations. Cela se fait avant le départ, puis se complétera  à la fin du parcours avec des dynamiques à engager.

Ne pouvant rester jusqu’à la fin, je ne sais pas ce qui s’est vraiment élaboré mais des contacts m’indiquent que certains regroupement sont déjà dans les actions, se réunissent une fois par semaine. Lecteur.trice.s renseigne-toi : la dynamique peut continuer aussi hors des manifestations.

 

 

 

 

 

 

 

Difficile de faire patienter les automobilistes… Ici, pas de police protectrice.

 

 

 

 

2/ La semaine dernière, je m’interrogeais sur la présence de personnes portant une veste type polaire siglé « Sibra ». Étonnant. Je n’avais pas eu le temps de mieux prendre en compte cette situation.

* Cette fois-ci, oui. Je suis allé demander aux trois personnes, portant cet « uniforme », ce qu’il en était de leur présence en tête de la manifestation avec ce sigle « Sibra », car je faisais un article sur la manifestation : Refus de décliner quoique ce soit sauf : « Çà ne vous regarde pas. On a rien à dire ». « Vous êtes journaliste ? Vous avez votre carte ? »

J’ai tenté de leur expliquer que la carte de journaliste n’était pas obligatoire mais ils n’en avaient que faire. (L’exercice du journalisme est libre en France et n’est pas réservé aux journalistes professionnels. Il peut être exercé, par exemple, dans le cadre d’un média associatif ou autre, à but non lucratif et donc non enregistré à la Commission paritaire des publications et des agences de presse. Toutefois, ces journalistes-là ne bénéficient pas de la protection du statut de journaliste professionnel.)

* « Qu’est-ce qui vous dit qu’on travaille à la Sibra ?! ». Bien sûr, je ne peux pas en être sûr, et c’est bien pourquoi je pose la question puisque je vois le sigle Sibra sur leurs vêtements.

Refus pour la prise de photo : « Vous n’avez pas le droit ». Là aussi j’ai tenté d’expliquer la loi avec cette notion (Toutefois le droit à l’image est limité par le droit à l’information, le droit à liberté d’expression et la liberté artistique et culturelle.Ainsi, votre accord n’est pas nécessaire pour diffuser certaines images à condition que votre dignité soit respectée et votre image ne soit pas utilisée dans un but commercial.), et la fait que, s’ils sont en service public Sibra, cela va en faveur d’ une situation non privée. La photo publiée rend compte du sigle Sibra mais, pour ne pas mettre d’huile sur le feu, ne permet par l’identification des traits des personnes !

* Pour prendre des photos, manipulant mon téléphone, ma petite carte d’adhérent « Biocoop » est tombée par terre. La « femme Sibra  » l’a récupérée et mise dans sa poche. Me la rendre ? « Je ne sais pas à qui elle est, je l’ai trouvé par terre… ».

* C’est donc une approche toute à fait cordiale et ouverte qui a prévalu dans ces contacts !

La Sibra me confirme que ces personnes sont bien des contrôleurs qui travaillent, leur rôle est d’informer les services Sibra tout au long du parcours afin que des mesures soient prises éviter que les bus soient pris dans la manifestation, et autres aménagements à prendre.

Peut-être que la fonction de contrôleur, pas facile, leur demande d’être méprisants, hautains, voir provocateurs avec le public ? Le responsable sécurité de la Sibra doit me contacter pour éclaircissements. A suivre.

 

Éléments Manif Annecy 9 octobre 2021 (réduite)

 

Les lieux de contestation :

 

 

 

   Manif Annecy 9 octobre 2021 (réduite)

 

Crédits images : moi-même et Michel Rioche

Auteur: Jean-Marie HUBERT

Mots-clés:

Partager cet article :

2 commentaires

  1. Dignitas ?! C’est CIVITAS qui n’ose plus s’afficher ?!!

    Répondre
    • Merci. J’ai corrigé. Dignitas m’est venu certainement car ma mère a bénéficié de leur service et, qu’inconsciemment peut-être, je voulais remplacer les valeurs rigides et morbides de Civitas par une association plutôt joyeuse ouvert respectueuse de l’individu

      Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.