Agressions à Annecy contre les militants dénonçant le mur israélien en Palestine

 

Ce mercredi 9 novembre, à l’appel de l’AFPS, une vingtaine de militants ont dénoncé le mur de la honte érigé par le gouvernement d’extrême droite israélien. Ce mur doit être détruit car jugé illégal par la cour internationale de justice.Tous les murs doivent être détruits à l’image de celui de Berlin.

 

 

Deux agressions contre les manifestants pacifiques

 

Un individu menaçant s’est dirigé vers le groupe, les insultant copieusement. À l’adresse des manifestants, il leur a dit qu’ils méritaient « d’être exterminés”.

 

Peu après, un autre nidividu, masqué sous une capuche, a arraché le drapeau palestinien tenu par une manifestante, avant de s’enfuir.

Auteur: gfumex

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.