Accords de libre-échange: qui ment?

Lundi 29 juin, devant la Convention Citoyenne pour le Climat, Emmanuel Macron refuse le moratoire demandé sur le CETA (Accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada) et en profite pour prétendre avoir « stoppé net » les négociations du même type d’accord avec le Mercosur (Brésil, Argentine, Paraguay et Uruguay).

Jeudi 2 juillet, le haut-représentant de l’UE pour les affaires étrangères Josep Borrell annonce la finalisation des négociations de l’accord entre l’UE et le Mercosur, en marge d’un sommet des pays du Mercosur où il représentait l’UE.

Qui ment ?

Le Comité Local Attac 74 Genevois a envoyé à tous les parlementaires du Haute-Savoie le courrier ci-après pour les alerter sur ce nouvel accord :

Mesdames les Députées: Dominique Riotton, Frédérique Lardet, Virginie Duby-Muller, Marion Lenne

Messieurs les Députés:  Martial Saddier, Xavier Roseren

Madame la Sénatrice, Sylviane Noël

Messieurs les Sénateurs: Loïc Hervé, Cyril Pellevat,

De l’avis de tous, y compris du Président de la République, la pandémie de Covid19 que nous venons de vivre, et qui est loin d’être terminée, a mis en évidence la fragilité de notre système mondialisé et la nécessité de repenser les règles des échanges internationaux.

En dépit de cette constatation, la Commission Européenne poursuit des négociations internationales pour de nouveaux accords de libre échange dont celui avec le Mercosur (Brésil, Argentine, Paraguay et Uruguay) en cours de finalisation. Divers pays, dont la France, l’Irlande, ainsi que les Parlements autrichiens, wallons ou néerlandais ont exprimés de fortes critiques qui ne semblent pas ralentir le processus.

C’est pourquoi 265 organisations internationales, dont la nôtre, ont adressé un courrier1 à la Commission Européenne et à nos différents gouvernements pour leur demander de rejeter formellement cet accord.

Nous vous invitons donc à relayer cette demande auprès du Gouvernement français.

1https://www.collectifstoptafta.org/IMG/pdf/lettre_en_franc_ais-2.pdf

 

Auteur: Jacques CAMBON

Mots-clés:

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.