LIVE : DEPARTEMENTALES - Débat en direct aux Villards/Thônes

À Annecy, Olivier Véran, sous la huée des manifestants, reste retranché dans la Préfecture

Si Olivier Véran est venu comme médecin tâter le pouls des haut-savoyards, le ministre a reçu une injection d’invectives les plus crues les unes que les autres.

Aux cris de « liberté », « liberté ». et « NON au passeport sanitaire », une centaine de manifestants, se sont rassemblée devant la préfecture, face à un impressionnant cordon de CRS casqués, matraques et boucliers à la main.

Le Préfet a sûrement voulu montrer que la Préfecture était un lieu à défendre de toute intrusion, comme celle du 14 juillet .

Des manifestants aux contours très indéfinissables, réunissant des anti-vaccins, des militants politiques et associatifs défenseurs des libertés, quelques familles …

Pendant que les manifestants exprimaient leur colère, Olivier Véran est resté invisible.

Sa visite « éclair » a débuté à 11h15 par une visite au siège du Secours populaire à Pringy pour découvrir les activités du Secours populaire et échanger avec les bénévoles

À 12h05, le ministre  signait la convention France Relance au bénéfice de l’association.

À 14h00 il répondait aux questions des journalistes à la préfecture avant de partir en trombe.

Auteur: gfumex

Mots-clés:

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.