À Annecy, guérilla lycéenne contre les forces de l’ordre

Article modifié le 8 décembre.

Ce jeudi après-midi 6 décembre, devant la gare d’Annecy, un petit groupe de casseurs au milieu de 200 lycéens ont joué au chat et à la souris avec une vingtaine de CRS casqués et harnachés de pied en cap, secondés par les policiers en civil de la BAC entraînés pour les arrestations musclées.

La présence permanente provocatrice de ces robots menaçants a sûrement encouragé ces jeunes à rester sur place avec la risque d’être entraînés dans une logique de violence.

On pourrait s’étonner de la disproportion de violences face à une majorité de lycéens pacifistes. Quelles que soient les attitudes irresponsables condamnables de certains, qui ont provoqué des dégradations matérielles avec les voitures renversées et un magasin d’articles de sport dégradé rue d’Aléry, ce sont parfois nos enfants et petits-enfants que notre République plaque au sol comme de véritables délinquants.

Environ une dizaine d’arrestations (impossible de connaître les chiffres exacts, la police est injoignable). avec de 4 à 5 gardes à vues (chiffres sous réserve)

Qu’en est-il des fraudeurs à l’impôt mettant leur argent dans les paradis fiscaux ? Il serait étonnant qu’ils subissent de telles arrestations ?

 

Auteur: gfumex

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.