LIVE : DEPARTEMENTALES - Débat en direct aux Villards/Thônes

8 mars : Journée internationale des droits des femmes

A l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires, près d’une centaine de manifestant.e.s se sont rassemblé.e.s aujourd’hui lundi 8 mars devant la Préfecture d’Annecy.

 

La manifestation s’est ensuite rendue devant le MEDEF (Maison des Entreprises, 27 rue Royale) symboliquement à 15h40. En effet, l’écart de rémunération persiste à 25 % entre les femmes et les hommes… C’est comme si chaque jour à partir de 15h40, les femmes travaillaient gratuitement !

 

Des représentant.e.s des syndicats ont pris  la parole pour dénoncer la situation des femmes au travail. Les confinements ont mis en lumière que les femmes sont indispensables au fonctionnement de la société et invisibilisées en permanence. Les femmes, et encore plus les femmes migrantes, sont majoritaires dans les emplois du soin, de la santé, de l’éducation, du nettoyage, du commerce. Elles sont sous-payées, peu ou pas reconnues malgré les belles promesses.
Les manifestant.e.s sont dans la rue pour réclamer la revalorisation des métiers à prédominance féminine et de réelles hausses de salaires.

 

 

Auteur: Sylvie Touleron

Mots-clés: 8 mars, CGT, Droit des femmes, FSU, Solidaires

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.