650 manifestants à Annecy avec une CGT prépondérante et des gilets jaunes indépendants

À l’occasion de l’appel à la grève lancé par la CGT, 650 manifestants, dont environ 200 gilets jaunes, on défilé dans les rues d’Annecy  pour réclamer une hausse des salaires et des pensions, et une justice fiscale en faveur des « derniers de cordée ».

Une unité syndicale bien timide…

Bien qu’il ait été annoncé une unité syndicale avec la FSU et Solidaires, la manifestation était ouverte par une banderole CGT, derrière laquelle se dressait une floraison de drapeaux de la même couleur syndicale.

Une absence se signature unitaire  justifiée par un manque de préparation au niveau des syndicats.

…mais qui aura la possibilité de faire mieux la prochaine fois

Comme une mobilisation est annoncée tous les mardis, les syndicats auront le temps de mieux se concerter et aussi maintenir le lien avec les gilets jaunes s’ils veulent que le mouvement s’amplifie.

De toute évidence, à terme, le pouvoir ne reculera que si un mouvement national bloque le pays comme en mai 68 en mettant plusieurs millions de citoyens dans la rue.

 

Des gilets jaunes en retrait

Les gilets jaunes ont préféré rester un fin de cortège marquant ainsi une certaine indépendance.

Arrivés vers le canal du Vassé, une petite centaine s’est dirigée vers la mairie d’Annecy pour bloquer la circulation une demi heure. Une initiative menée par quelques gilets jaunes munis de mégaphones. Une initiative appréciée modérément par certains.

 

 

 

 

 

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.