300 gilets jaunes et syndicalistes à Annecy pour dénoncer les violences policières et obtenir du pouvoir d’achat

Une manifestation modeste mais aux slogans retentissants de « Macron démission » et « Castaner assassin ! »

300 citoyens et citoyennes, réparti(e)s également entre gilets jaunes et syndicalistes ont manifesté ce samedi 2 février  à Annecy. La CGT était omniprésente avec quelques représentants de la FSU et de solidaires. Des militants FO étaient bien présents, et auraient bien voulu accrocher leur sigle au tract d’appel unitaire.

Partis à 14H30 de la Préfecture ils ont parcourus les rues centrales d’Annecy, prenant le temps de s’arrêter le long de la rue Carnot, au milieu du long fleuve de passants.

Les deux colères se sont ajoutées pour n’en faire qu’une, revendiquant la hausse du SMIC, l’augmentation du pouvoir d’achat, la défense des services publics et l’arrêt des violences policières.

De nombreux portraits de gilets jaunes, aux têtes ensanglantées, défilaient au dessus du cortège. Une façon de rappeler que la lutte sera dure et déterminée contre le pouvoir actuel.

De retour à la Préfecture, une petite centaine de gilets jaunes s’offrit un nouveau tour de ville pour dire qu’il faudra s’habituer à leur présence pendant de nombreuses semaines.

Le prochain rendez-vous sera mardi prochain, le premier de futurs mardis de lutte.

 

Auteur: gfumex

Mots-clés: Annecy, CGT, FSU, Gilets jaunes, Solidaires

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.