150 retraités dans la rue à Annecy pour dénoncer la politique antisociale du gouvernement

Ce 1er Octobre 2021, en ouverture de la manifestation des retraités contre la politique anti-sociale du gouvernement dont ils sont les principales victimes, l’intersyndicale des retraités ( FO, CGT, FSU, Sud Solidaires) avait convié la presse devant la préfecture d’Annecy.

Environ 150 personnes ont défilé dans les rues d’Annecy. La décision avait été prise en Juin dernier, face aux revendications non satisfaites.

« Le fossé se creuse entre les annonces gouvernementales et la politique sociale mise en œuvre. Ajouter à cela la crise sanitaire. Que ce soit, le pouvoir d’achat, la santé, les services publics, les questions intergénérationnelles, du numérique, de la perte d’autonomie, du coût de la vie (surtout dans notre région) ; bref, la liste est longue !

Les récentes et minimes augmentations des retraites ne suffisent plus et cela ne date d’aujourd’hui. Tout est bloqué, alors que l’on subit les augmentations du prix du gaz, de l’électricité, des carburants… »

Voilà pourquoi, les actifs rejoindront de nouveau les retraités le 5 Octobre

Il faut que l’ensemble de la population prenne conscience de la situation, comme par exemple dans les EPHAD, les hôpitaux, l’aide à domicile ou dans d’autres lieux comme les établissements scolaires Ce sont des secteurs où l’on est mal payé et submergé par l’ampleur de la tâche. De plus en plus de services publics sont éloignés de lieux de résidence, ce qui crée par exemple des difficultés d’accès aux soins.

 

De plus en plus de retraités très pauvres.

Ce sont des « invisibles ». Leurs pensions n’atteignent parfois pas le SMIC. Ajouter à cela que les inégalités se creusent entre les femmes et les hommes. « Il nous faut agir pour faire vivre la solidarité et prendre en compte l’intergénérationnelle. On entend souvent que les retraités sont les bénéficiaires par rapport aux actifs. Mais, on oublie de dévoiler ceux qui sont les premiers bénéficiaires, à savoir les nantis qui prélèvent chaque année des bénéfices croissants sur le dos de ceux et celles qui travaillent et produisent de la richesse. »

Tout est fait pour cacher la triste réalité

« On n’a jamais eu autant de fermetures de lits avec la dislocation de l’hôpital public, alors que l’on a besoin d’emplois. Il en est de même pour le service médico-social. Au lieu d’embaucher, on licencie, ou on embauche des contractuels. Dans le contexte de vie chère de la Haute-Savoie, cela ne fait que renforcer les difficultés et les inégalités. »

Alors, se préparer à réagir avec l’ensemble des organisations syndicales

« Il est indispensable de se rassembler pour signifier sa colère, exiger l’augmentation des salaires, des retraites face à l’inflation. Macron, président des riches distribue les dividendes à ses amis. C’est la politique du quoi qu’il en coûte où le montant des profits et des dividendes s’envolent, où la Sécurité Sociale est l’objet d’attaques de toutes parts.
Les responsables de cette situation sont avant tout le gouvernement et le MEDEF. »

 

Ensemble, en ce Mardi 5 Octobre, gageons avec l’ensemble des organisations syndicales y compris celles des étudiant.es et des lycéen.nes, qu’ils et qu’elles seront mobilisé.es pour venir en nombre pour manifester et de manière intergénérationnelle !

Auteur: Colette CHARLET

Mots-clés: CGT, FO, FSU, retraites, Solidaires

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.