Régionales 2021 Les priorités locales de la liste des écologistes menée par Fabienne Grébert

Fabienne Grebert, candidate écologiste à la Présidence de la région Auvergne Rhône-Alpes a tenu une conférence de presse aujourd’hui 4 mars à Annecy. Elle a présenté son binôme sur le département de Haute-Savoie, le militant écologiste et associatif Benjamin Joyeux

Fabienne Grébert et Benjamin Joyeux

 

La priorité de la liste sera de répondre aux besoins essentiels de la population : se nourrir, se loger, se déplacer, se former.

 

Les transports

Il faut reporter l’usage de la voiture individuelle sur le ferroviaire.

La région a son rôle à jouer en termes d’investissements pour soutenir le projet de tramway sur la rive ouest du lac. Cela permettrait aussi de prolonger ce projet au-delà de la limite du Grand Annecy à Duingt, en  tram-train jusqu’à Albertville.

Création d’un lycée – peut-être à St Jorioz  – pour répondre à l’accroissement de la population. Et pour limiter aussi  les flux de voitures sur la rive ouest.

 

Alimentation

La production agricole locale doit permettre  de nourrir l’ensemble des habitants de la région Il faut préserver le foncier, préserver les exploitations agricoles, garder leur taille maximale à 50 Ha,  développer le maraichage bio, faire évoluer les pratiques agricoles

 

En Montagne

Le dérèglement climatique rend nécessaire la transformation des stations de sports d’hiver en station de montagne.  La région devra soutenir les stations pour faire vivre le tourisme 4 saisons, le pastoralisme, la maîtrise du foncier.

 

Et l’alliance à gauche ?

Lors d’une consultation récente, les soutiens de Fabienne Grebert (près de 2 000 votants) se sont déclarés à 55 % en faveur d’une alliance avec les autres forces de gauche (PS, PCF, FI) dès le premier tour. Mais à 66 %, ils veulent aussi que cette union se fasse… derrière leur candidate.

Des discussions  sont en cours avec les partenaires.

De sont côté, le PC et la FI ont tenu une conférence de presse commune lundi. Ils sont aussi favorables à une alliance dès le premier tour avec les écologistes.

Mais si l’union des force de gauche et écologistes est indispensable pour gagner, elle ne pourra pas se faire à n’importe quel prix.

Auteur: Sylvie Touleron

Mots-clés: Ecologie, Elections régionales, Fabienne Grebert

Partager cet article :

1 commentaire

  1. pour des lendemains qui chantent enfin
    l’union fait la force
    alors plus d’hesitations!

    Répondre

Répondre à michel paillard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.