LIVE : DEPARTEMENTALES - Débat en direct aux Villards/Thônes

Le grand rassemblement « printemps des libertés » du dimanche 21 mars à Annecy infiltré par l’extrême droite.

Vous avez peut-être été invités à participer au « Grand rassemblement PRINTEMPS DES LIBERTÉS » organisé à Annecy ce dimanche 21 mars dans le jardin de l’Impérial ? Sa présentation festive et ses mots d’ordre séduisants pour défendre toutes les libertés vous ont peut-être incités à y participer.

 

Attention, ne vous faites pas manipuler.

 

Le « Grand Rassemblement » n’est pas une manifestation d’extrême droite

Si l’on ne peut qualifier le « Grand Rassemblement » d’extrême droite, par contre ce groupe est clairement complotiste (on connaît la porosité entre les deux). Un groupe « anti masque » et anti vaccin.
Chloé Frammery y est invitée comme oratrice au moins pour la troisième fois (mais on ne sait pas par qui).

Derrière cette initiative, avec l’intervention de la militants d’extrême droite suisse, Chloé Frammery, invitée au Grand Rassemblement, se cache toute une organisation d’extrême droite liée au mouvement « Q », sigle du  mouvance conspirationniste d’extrême droite « QAnon » né aux États Unis.
Aussi, chaque participant intervenant dans ce rassemblement partagera la scène avec l’extrême droite suisse.

Qui est Chloé Frammery, une habituée du « Grand rassemblement » ?

Chloé Frammery le 21 février au Grand Rassemblement à Annecy

 

Chloé Frammery est une enseignante de mathématiques genevoise au cycle d’orientation. Elle est une figure importante des anti-masques suisses et faisait partie du comité du référendum raté contre l’application SwissCovid.

Chloé Frammery, le 13 septembre 2020 à Annecy

Elle devient incontournable dans tous les Grands Rassemblements, puisqu’elle intervient comme oratrice le 13 septembre 2020, où elle fait référence à librinfo comme étant un média peu recommandable. Elle est également présente le 21 février et ce dimanche 21 mars.

 

Une vidéo sirupeuse aux sourires enjôleurs

Dans une vidéo très récente, Chloé Frammery prend la parole avec un sourire enjôleur pour affirmer qu’elle n’a absolument rien à voir avec le mouvement Qanon, qu’elle n’est pas du tout d’extrême droite. « Tout est mensonge, et ce ne sont que des « fakenews ».

Elle n’est qu’une simple citoyenne heureuse de vivre, amoureuse de la  liberté et de tous les humains, qu’elle est invitée dans les « Grand Rassemblement » à Annecy (on ne sait pas par qui !)  pour s’exprimer en tant que simple citoyenne.

 

Le chanteur Francis Lalanne est annoncé le 21 mars pour remplacer HK et la Barracuda

Dans cette vidéo, Chloé Frammery se désole que le groupe de musique HK et la Barracuda aient décliné l’invitation à participer au grand rassemblement de dimanche 21 mars. Par contre elle est heureuse d’annoncer la présence du chanteur Francis Lalanne.

Un chanteur très engagé politiquement pour l’écologie, mais qui fait l’objet de nombreuses polémiques. Le 22 février 2021, il a fait l’objet d’une enquête pour « provocation à la commission d’atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation » après avoir signé une tribune, publiée sur le siteweb FranceSoir, appelant à « mettre l’Etat hors d’état de nuire », a annoncé le parquet de Paris.

 

 

 

Des preuves évidentes de son engagement à l’extrême droite

Sur Twitter, elle n’hésite pas à retweeter des publications pro-Qanon. Elle apparaît également régulièrement sur la chaîne youtube ouvertement pro-Qanon Quartier Libre TV.

Chloé Frammery fait notamment partie de l’équipe de la chaîne youtube complotiste AGORA TVNEWS.

Elle n’hésite pas à côtoyer des personnalités d’extrême droite, en s’affichant en 2019 avec l’antisémite français Dieudonné, qui lui a également remis un prix lors de son «Bal des quenelles 2019».

Chloé Frammery interviewé par Vincent Lapierre

 

 

 

 

 

Elle apparait également dans une vidéo sur la Suisse du militant d’extrême droite français Vincent Lapierre, membre jusqu’en 2018 de l’association néo-fasciste Egalité et Réconciliation.

Le Grand rassemblement a invité à plusieurs a invité à plusieurs reprises Chloé Frammery lors de leurs évènements :

Le 21 septembre où elle est filmée par les organisateurs qui l’invitent en tribune.

Le 6 décembre lors de la marche des libertés où une équipe de TMC était présente pour un documentaire sur le complotisme. Les organisateurs du Grand rassemblement avait fait un appel sur facebook pour ne pas que les participants répondent au journaliste

Ce 21 Mars où elle est à nouveau annoncé officiellement.
Chloé Frammery est une « lanceuse d’alerte » suisse proche de Qanon et de figures emblématiques de l’extrême droite tel que Dieudonné ou Alain Soral.

Voici un article qui résume bien qui elle est. https://renverse.co/infos-locales/article/les-coronasceptiques-suisse-romand-e-s-et-qanon-2782

Le Grand Rassemblement prend des proportions inquiétantes

Cette initiative partie d’Annecy prend une proportion presque nationale avec des liens très inquiétants avec les sphères Qanon qui ne se cachent pas d’être très liés au trois principaux médias/assos complotistes du moment à savoir :
– RéinfoCovid
– Réaction 19 (dirigé par Carlo Brusa, avocat des complotistes)
Bon Sens

Ces sites stars de la Covidosphère sont bien évidemment puissamment relayés par les médias de l’extrême droite (Sud Radio et Radio Courtoisie notamment) et la fachosphère en général. Leur source principal d’information scientifique est le magazine NEXUS (revue négationniste et antisémite), une revue consacrée aux pseudosciences, à la géopolitique, aux médecines non conventionnelles, au révisionnisme historique (pour ne pas dire antisémitisme) et aux théories du complot.

Partager cet article :

16 commentaires

  1. Good job. Je relaie. Hez moi demain.

    Répondre
  2. Francis Lalanne et Sud radio d’extrême droite,Reinfocovid association « complotiste », où êtes-vous allés chercher ça ??… si ce n’est sur la page fb « débunkers de rumeurs /hoax d’extrême droite » !
    Vous n’êtes pas journalistes.

    Répondre
    • Désolé. Si je me permets en tant que journaliste d’affirmer cela, c’est que j’ai suffisamment d’éléments pour prouver les dérives complotistes de Sud radio, mais je n’ai jamais écrit que Lalanne est d’extrême droite. Relisez ce que j’ai écrit à son sujet. Cela s’appelle de la diffamation. Pour Sud radio, renseignez-vous sur wikipédia. Étonnamment, vous ne parlez pas de Chloé Frammery. Vous êtes peut être proche de ses idées d’extrême droite. Vous avez le droit de contester ce que je dis par idéologie, mais cela ne rentre pas dans mes critères journalistiques.

      Répondre
      • Wahoo! Complotistes extrême droite, etc!!! Dès qu’une personne ose sortie de la pensée unique elle est tout de suite cataloguée! Merci, il faut bien rentrer dans des cases, on ne peut pas s’affirmer Etre Humain Libre avant toute chose? Et bien moi je suis une femme libre et je serai au rassemblement pour respirer et prendre du bon temps librement dans la joie et la bonne humeur ne vous en déplaise… Bon dimanche à vous!!!!!!!

        Répondre
        • La question n’est pas là. Je partage comme vous le plaisir de respirer et de prendre du bon temps dans la joie et la bonne humeur. Mais pas avec n’importe qui. Inviter une militante d’extrême droite avérée, qui relaie les pires messages de QAnon, mouvement complotiste, raciste et nazi des États-Unis, qui cautionne un personnage douteux comme l’antisémite Dieudonné, mais qui tient un discours tout à fait « peace and love », est une faute politique et éthique majeure. N’oubliez pas que l’extrême droite a généré les pires dictatures dans le monde, celle d’Hitler, de Mussolini, de Pinochet… et j’en passe. Je suis certain que vous ne cautionnez pas ces régimes, moi non plus. Y compris les dictatures staliniennes qui s’habillent d’un discours défendant le peuple. Tous utilisent la manipulation du populisme et du complotisme. Soyons libres et capables de résister à toutes ces idéologies meurtrières.

          Répondre
  3. Vous êtes vraiment trop partisan pour être un journaliste , je pense que vous n’avez jamais mis les pieds sur un grand rassemblement du début jusqu’à la fin , prendre les facettes seules qui vous intéressent, pour écrire un article c’est du fascisme.
    Votre acquittement du 20 flats en sera la preuve.

    Répondre
    • Bien que le contenu de votre commentaire soit insultant et diffamatoire, je me permets de vous conseiller de relire mon article. J’ai bien précisé que le « grand rassemblement » n’était pas un rassemblement d’extrême droite avec la présence de nombreuses personnes éprises de liberté qui y participent, que je connais et que j’apprécie.
      Je dis simplement que d’inviter Choé Frammery à s’exprimer, personnage incontestée de l’extrême droite suisse, est une faute politique majeure qui ne peut qu’insulter les personnes de bonne foi qui seront présentes.

      Répondre
      • La nuance est en effet bien signifiée.

        Répondre
        • Chloé Frammery a été militante de gauche, notamment membre du MVRC (Mouvement vers la révolution citoyenne). Sa dérive rouge-brune est récente. Elle risque un licenciement de la part du Dpt. de l’Instruction publique du Canton de Genève. Son avocat est Pascal Junod, un leader d’extrême-droite suisse.
          Notre petit syndicat Adetra critique également le lobby des Big Pharma qui discréditent et censurent des médicaments bon marché qui ont pourtant fait la preuve de leur efficacité dans le traitement des malades covid comme par exemple l’ivermectine. Mais nous estimons que ce n’est pas en soi un complot, mais la simple logique capitaliste de profit.

          Répondre
          • Suite à une mise au point avec Chloé, il semble que malgré ses contacts avec Dieudonné,elle n’a pas basculé vers l’extrême-droite (ou rouge-brun)et se positionne toujours comme militante de la gauche combattive. je retire donc les propos exagérés que j’ai tenu ci-dessus.
            Je constate un sérieux malentendu sur la question covid. En effet, les sites listés par Librinfo74 comme reinfocovid ne sont pas d’extrême-droite, mais critiques par rapport aux Big Pharma. La gauche et l’extrême-gauche ne s’est pas assez documentée à ce sujet et concernant les risques d’effets secondaires des vaccins, laissant ainsi une porte ouverte à l’extrême-droite qui en profite. A qui la faute ?

      • Son commentaire n’était ni insultant ni diffamatoire.
        Vous répondez à tous vos contradicteurs en les rabaissant d’abord, et en assénant des « vérités » fantasmées : typiquement un comportement de militant (d’extrême droite) borné…

        Répondre
  4. Recevoir deux quenelles d’or (signe nazi inversé) par le plus grand antisémite de France (Dieudonné) laisse peu de place au suspens quant aux distanciations de Chloé Frammery avec l’extrême droite !

    Cela discrédite complètement le Grand Rassemblement.

    Tristesse.

    Répondre
  5. Que des affirmations sans preuve ! Comme de dire qu’il faut se vacciner, que le confinement et le masque sont la solution. Ou comment produire du vide !

    Répondre
  6. Le grand rassemblement « printemps des libertés » du dimanche 21 mars à Annecy

    Bonsoir Gérard,
    Je fais suite à l’article paru dans LibrInfo au sujet du Grand Rassemblement des Libertés.
    L’injonction était : Attention, ne vous faites pas manipuler !
    J’y suis allé et je ne pense pas m’être fait manipuler, tout comme les amis écolos que j’ai rencontrés sur place et qui sûrement ne sont pas manipulables par l’extrême droite.
    Les termes complotiste, antivacs et anti masques sont des termes particulièrement galvaudés et utilisés par les autorités en place, tant politiques que médicales pour discréditer celles et ceux qui ont des raisons de douter des politiques sanitaires menées depuis plus d’une année.
    Sans être anti masque on peut se demander quelle est la légitimité actuelle de les porter alors qu’il y a quelques années ont a détruit le stock de masques et qu’ensuite on nous a déconseillés de les porter, car nocifs pour la santé. Maintenant il FAUT les porter. Peut-être sont-ils utiles, mais alors il faut expliquer pourquoi ils ne l’étaient pas l’année dernière et s’excuser pour l’erreur qui a dû coûter la vie à des centaines de personnes. Le Pouvoir aurait gagné en crédibilité.
    Tout comme il aurait pu s’excuser à chaque revirement de décision. Malheureusement il ne l’a pas fait et au contraire rejette la faute sur la population qui ne suivrait pas ses indications contradictoires tout en oubliant les siennes qui ont pourtant des conséquences dramatiques.
    La plupart des gens ne sont pas forcément contre les vaccins, mais restent dans l’attente que la phase trois des tests se termine et démontre leur innocuité.
    De plus il est surprenant que rien n’ait été fait été fait pour conseiller de renforcer l’immunité de la population et préconiser l’utilisation de traitements en phase précoce de la maladie afin d’éviter que les malades n’arrivent en urgence à l’hôpital. Au contraire, contre toute logique on les a discrédités (étude Discovery et article du Lancet) pour dire ensuite qu’il n’y a pas de traitements et que la seule solution sont les vaccins pour nous mettre dans les mains de Big Pharma, maintes fois condamnée dans le passé à des milliards de dollars pour fraude.
    Comment s’étonner alors, avec une telle manipulation, que les gens attendent pour se faire vacciner ?
    Il est fait état de médias jugés complotistes. C’est un mot fourre-tout qu’utilise le pouvoir en place pour désigner celles et ceux qui ne partagent pas ses divers revirements dans la gestion de la politique sanitaire actuelle. Comme s’il était tout blanc et que les problèmes ne viendraient que de la population pas assez soumise ! Les médecins et professeurs qui s’y expriment n’ont pas, eux, de conflits d’intérêts, ce qui ne semble pas être le cas des membres du Conseil scientifique.
    L’extrême droite était là d’après l’article, mais je ne l’ai pas vue. J’y ai vu des amis écolos non encartés. Par contre je n’ai pas vu ceux qui protestent contre la loi de sécurité globale alors que cette crise sanitaire est utilisée pour nous mettre sous la coupe des multinationales du médicament et restreindre nos libertés. En ne dénonçant pas toutes les manipulations de Macron, Castex et Véran, on les approuve.
    Il est dommage de laisser le champ libre à ceux que l’on veut combattre et perdre une chance de mettre à nu un système ultra libéral qui depuis de années fait tout pour réduire le service public et nous conduire dans la crise actuelle. Les crise sociale et économique qui vont suivre donneront à l’extrême droite l’occasion de se renforcer. En lui laissant le champ libre on risque bien d’avoir ce que l’on veut éviter.
     
    Gérard,
    Je pense que ce que j’exprime peut être perçu positivement par une partie des lecteurs du Journal, ceux qui pensent qu’il est préférable de prévenir et de traiter en phase précoce, tout en étant méfiants à l’égard de Big Pharma déjà maintes fois condamnée.

    Répondre
  7. Je constate que mon commentaire n’apparaît pas….
    Sans doute le considérez vous « insultant et diffamatoire »?!
    Comme l’est votre article !
    La police de la pensée règne en maître…

    Répondre
    • Il y a au moins un point où nous sommes d’accord. Votre commentaire reçu est effectivement « insultant et diffamatoire » comme vous le précisez vous-même. C’est la raison pour laquelle il ne sera pas édité.

      Répondre

Répondre à Gdec Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.