Jusqu’au 15 juin pour sauver 20 Ha de terres agricoles à Annemasse

« Le collectif Alimentaire Borly autrement » encourage tous les citoyens de l’agglomération d’Annemasse à participer, avant le 15 juin, à l’enquête publique pour sauver les 20 Ha de terres agricoles de Borly 2

Borly 2, ce sont 20 ha de terres agricoles à haute valeur productive et environnementale située dans l’agglomération d’Annemasse, exploitées aujourd’hui par trois agriculteurs.

Sur cet espace privilégié, une zone artisanale devrait s’installer qui, selon le « collectif Alimentaire Borly autrement », « va favoriser la pollution de l’air, augmenter le nombre de voitures et enfermer les artisans dans une zone d’activité. » Ces citoyens ne comprennent pas pourquoi installer une nouvelle zone artisanale sur une magnifique terre agricole, alors qu’il en existe déjà une dans l’agglomération.

 

Une zone inscrite dans le PLU

Les élus favorables à cette zone artisanale considère que tout est plié, puisqu’elle avait été identifiée en 2007 comme un zone d’urbanisation future dans le SCoT Annemasse-Agglo.

Face à ce projet de zone artisanale ce collectif, composé de citadins et d’agriculteurs, proposent un projet de pole agricole de proximité.

« Nous voulons répondre à la fois à une demande de produits biologiques et locaux en forte progression. De plus des projets de cuisines et de légumeries sont en cours de création à Annemasse, qui pourraient être alimentées par ces agriculteurs ».

 

L’enquête publique prend fin le 15 juin

Une enquête publique s’est ouverte à la mairie de Cranves-Sales pour déterminer si bétonner 20Ha de terres agricoles est raisonnable dans le contexte actuel du développement durable et de la protection de l’environnement.

Le collectif encourage tous les citoyens à alimenter le dossier du commissaire enquêteur pour montrer la détermination de la population à vouloir conserver ses terres agricoles au sein de l’agglomération annemassienne.

 

 

 

Auteur: gfumex

Partager cet article :

2 commentaires

  1. OK pour defendre 20ha de terres agricoles.

    Répondre
  2. Raz le bol du bétonnage! La haute Savoie devient de plus en plus moche! Que du béton et bientôt plus d espace vert,

    Répondre

Répondre à Chevrot Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.