250 manifestants à Annecy contre la montée des idées d’extrême droite

Bien sûr, un peu de déception chez les organisateurs qui espéraient une très forte mobilisation. Mais certains auront préféré profiter des plaisirs lacustres, pensant que l’alerte contre l’extrême droite n’était pas imminente.

 

Une perception à courte vue.

La population ne s’aperçoit pas encore du phénomène inquiétant de la montée des idées fascisantes qui sont en train de gagner la droite dite « républicaine ».

Une situation qui nécessitera d’autres mobilisations avant que la chape de plomb fasciste ne s’abatte sur notre pays avec la complicité de la droite radicalisée et des grands pouvoirs financiers.

 

 

Intrusion d’un militant confusionniste et complotiste dans la manifestation

 

 

 

 

 

 

Stéphane Espic, visibles sur des médias complotistes proches de l’extrême droite comme « Agora tv en suisse, quartier jaune ou « profession gendarme » en lien avec le conseil National de transition créé par le militant complotiste d’extrême droite  Éric Fiorile.

Sa présence confirme le danger d’infiltration des mouvements d’extrême droite qui se cachent derrière les sites complotistes et se sentent de plus en plus sûrs d’eux.

 

DROIT DE RÉPONSE

Nous rajoutons à notre article le droit de réponse de Stéphane Espic, qui estime avoir été diffamé.

Ce droit de réponse est de longueur égal à l’article incriminé

Bien sûr, un peu de déception chez les organisateurs qui espéraient une très forte mobilisation. Mais certains auront préféré profiter des plaisirs lacustres, pensant que l’alerte contre l’extrême droite n’était pas imminente.
 
Une perception à courte vue.
La population ne s’aperçoit pas encore du phénomène inquiétant de la montée des idées fascisantes qui sont en train de gagner la droite dite « républicaine ».

Une situation qui nécessitera d’autres mobilisations avant que la chape de plomb fasciste ne s’abatte sur notre pays avec la complicité de la droite radicalisée et des grands pouvoirs financiers.

Soutien d’un activiste Gilet Jaune candidat aux élections départementales et Régionales
Stéphane Espic, activiste de terrain avec une certaine visibilité sur internet avec son compte www.Facebook.com/stephane.espic (ou interviewé par Quartier jaune ou Carlo Alberto Brusa avocat) agit dans l’esprit du Conseil National de la Résistance du 27 mai 1943 qu’il tente de refaire avec tous les candidats aux présidentielles de 2022 ce mercredi 16 juin dans un hôtel proche de l’Arc-de-Triomphe. 

 

Auteur: gfumex

Mots-clés: Annecy, anti-fascisme, extrême-droite, Manifestation, RN

Partager cet article :

5 commentaires

  1. Au lieu de réunir, cet article ne fait une fois de plus, qu’animer division et distanciation (propagande d’état) ! Car cataloguer l’étonnant Stéphane Espic de complotiste ou d’extrême droite indique que vous n’avez strictement rien compris au film. Informer avec honnêteté n’est décidément pas votre point fort !

    Répondre
    • Vous feriez mieux de vous renseigner sur les liens que Stéphane Espic entretient avec les médias de la fachosphère.
      Ses appels à l’insurrection en sont des signes inquiétants, en particulier avec l’affaire de l’Arc de triomphe et des Gilets Jaunes.
      Je me permets de vous conseiller d’éviter vos commentaires sur mon manque d’honnêteté ou que je n’aurai « rien compris au film ».
      Ces avis relèvent de la pure diffamation puisque vous ne faites qu’affirmer sans prouver.
      C’est sûrement le différence entre un journaliste qui vérifie ses informations, et une personne qui s’enfonce dans le dénigrement et l’attaque personnelle.
      Dorénavant je ne répondrais plus à ces attaques stériles.

      Répondre
  2. Maintenant c’est dans les urnes qu’il faut s’exprimer pour la démocratie !

    Répondre
  3. Un grand merci à la militante qui est intervenue.

    Répondre
  4. DEMANDE DE DROIT DE RÉPONSE. Je vous ai écrit par texto hier. Sans réponse je vous envoie l’article modifié selon les faits et non diffamation !

    Publié par gfumex le 13 Juin 2021 dans Local, Politique, Reportage | MODIFÉ le 15 juin 2021

    Bien sûr, un peu de déception chez les organisateurs qui espéraient une très forte mobilisation. Mais certains auront préféré profiter des plaisirs lacustres, pensant que l’alerte contre l’extrême droite n’était pas imminente.
     
    Une perception à courte vue.
    La population ne s’aperçoit pas encore du phénomène inquiétant de la montée des idées fascisantes qui sont en train de gagner la droite dite « républicaine ».
    Une situation qui nécessitera d’autres mobilisations avant que la chape de plomb fasciste ne s’abatte sur notre pays avec la complicité de la droite radicalisée et des grands pouvoirs financiers.

    Soutien d’un activiste Gilet Jaune candidat aux élections départementales et Régionales
    Stéphane Espic, activiste de terrain avec une certaine visibilité sur internet avec son compte http://www.Facebook.com/stephane.espic (ou interviewé par Quartier jaune ou Carlo Alberto Brusa avocat) agit dans l’esprit du Conseil National de la Résistance du 27 mai 1943 qu’il tente de refaire avec tous les candidats aux présidentielles de 2022 ce mercredi 16 juin dans un hôtel proche de l’Arc-de-Triomphe.

    Répondre

Répondre à Espic Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.