Les profs coûtent trop cher.

Auteur: jefdelhaye

Partager cet article :

3 commentaires

  1. Ce qui est en jeu c’est le formatage des citoyens et citoyennes au service du MEDEF. Il faut être taillable et corvéable à merci, jetable. Avec la fin des services publics et des fonctionnaires il y aura un chef d’établissement véritable chef d’entreprise qui n’aura de compte à rendre à personne et qui embauchera du personnel au contrat pour 3 ans… Donc, pas besoin de formation longue, et l’on va supprimer certaines disciplines surtout dans le secondaire. Dans les stages syndicaux, on se bouscule car les collègues souffrent de ne pas avoir reçu de formation suffisante. Il y a récemment un coup de balai, à la Direction des programmes de l’éducation nationale. Blanquer est entre les mains de fondations (Rockfeller) liées au MEDEF, mais cela on ne vous le dira jamais; top secret. Devant cette stratégie de choc qui s’abat sur nous, il est temps de construire ensemble des luttes solidaires. Nous sommes à un moment décisif, car tout est lié…

    Répondre
  2. Au risque d’avoir un discours qui n’est pas politiquement correct (Pour quel bord ?)…, il faudrait dépasser l’affirmation suivante « bien que les salaires des professeurs soient, en France, parmi les plus bas d’Europe », et comparer avec la quantité de travail demandée.
    Au delà de toutes les réformes passées et à venir, qu’il faut discuter…ayons un discours constructif et rappelons qu’à l’heure actuelle cette profession peut aussi offrir une qualité de vie qui peut laisser du temps pour sa famille, pour soi, pour la vie associative…Pour un métier qui reste passionnant !
    Dominique S.

    Répondre
  3. Enfin, une personne bien informée qui accepte de révéler que Macron a été élu comme le golem d’Attali (et à choisi ses ministres en conséquence..)selon le plan du groupe Bilderberg..!
    Les formateurs éducs spé de mon ancien employeur se moquaient en citant ‘LA Théorie du Complot’quand je leur annonçai cela, cela fait plaisir de lire une communarde qui reprend l’info…

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.