À l’occasion de l’anniversaire de la Nakba, 80 citoyens dénoncent le massacre de manifestants palestiniens de la bande de Gaza

Annecy, le 15 mai

80 citoyens ont répondu à l’appel de l’Association France Palestine Solidarité pour se rassembler devant la bourse du travail à Annecy afin de dénoncer les tirs à balle réelle de l’armée israélienne sur la foule palestinienne désarmée à la frontière avec Gaza le 14 mai faisant 60 morts et plus de 2000 blessés.

Roland Fichet a rappelé l’anniversaire des 70 ans de la Nakba (la catastrophe) où 750 000 palestiniens ont été chassés de leur terre par l’armée israélienne. C’est pour demander le droit de retourner sur leur terres que les manifestants gazaouis, victime du blocus dramatique du gouvernement isréélien, se pressent à la frontière israélienne.

Plusieurs interventions ont rappelé le soutien des citoyens français au peuple palestinien « victime de l’apartheid imposé par le gouvernement d’extrême droite israélien » et ont demandé au gouvernement Macron de condamner avec plus de force le massacre perpétré par l’État israélien et de dénoncer sa politique de colonisation des terres palestiniennes.

Une plaque « Place de la Nakba » a été placée sur la façade de la Bourse du travail sous celle de la rue de la République.

On pouvait y lire : « 1948 : Il y a 70 ans La Nakba – catastrophe en arabe. Ce terme évoque l’expulsion de 750 000 palestiniens de leur terre par la terreur et la violence par les milices sionistes puis par l’armée israélienne entre 1947 et 1949. »

Auteur: gfumex

Partager cet article :

1 commentaire

  1. « Ceux qui pensent pouvoir vivre en sécurité et s’épanouir sur les ruines du peuple palestinien vivent dans l’illusion. »
    Georges Ibrahim Abdallah

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.